logo  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | disk   Download  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu général :
 
 
Les Articles : par Catégories



 
 
8 Derniers articles
 
 
 
 
5 Derniers Posts du Forum :
 
 

 
 
Recherche rapide :
 
 
Entrez un mot ou
un groupe de mots :
Selectionnez les zones :
Forum
Articles
DownL
News
Pages
Faq

 
 
Lettre de Nouvelles :
 
 

Inscription
Désinscription

 
 
Météo
 
 
 
 
Echange de liens
 
   
 
 
 
 

Index des articles > Coups de coeur > Merci la Jeanne

 
 
Merci la Jeanne
 
 

Article posté par +dvb.
Paru le mercredi 26 mai 2010 à 20:43
Vu 3014 fois.
Note : etoiles5 (2 votes)

Merci la Jeanne

oui merci... vraiment ! du fonds du coeur !



Pour fêter le dernier retour de LA JEANNE, le bateau école de la marine française, la ville de Brest organise ce week end tout un tas de festivités des plus tricolorées avec témoignages d'anciens élèves officiers et tir de feux d'artifice. Partout en ville on peut voir des affiches géantes pour fêter l'évènement Le navire fera donc officiellement ces adieux ce week end avant une retraite bien méritée.

Je me devais bien entendu en tant que ty zef, de lui rendre moi aussi hommage. Voilà qui est fait :




les_eleves_officiers_de_la_jeanne_d_arc_une_portail.jpg



Merci.

Pour tous ces moments inoubliables.

Pour ces années à Servir La France et représenter notre Patrie à travers le Monde.

Merci aussi pour ces actes héroïques, ces aides providentielles, où tu as su te détourner de ton cap pour apporter une aide providentielle à celles et ceux qui en avaient besoin, partout sur le globe, qu’elle que soit leur couleur, leur religion ou leur ethnie.

Bravo, et merci à toutes ces générations de courageux et valeureux marins qui t’ont accompagnés durant toutes ces années.

Merci pour les innombrables passages de lignes, où certains ont pleuré, où ils ont senti la cohésion sous les coups et les humiliations de leurs pairs, mais qui les ont rendu plus forts, plus fiers et plus dignes de te fouler du pied.

Merci pour ces départs vers de longs voyages au petit matin sur le quai, où dans la brume de la mer d’Iroise tu quittais Brest au son des pleurs d’enfants et de femmes, les uns déchirés par cette longue séparation des pères, les autres ravies de se savoir femmes de marin.

Merci pour tes retours en fanfares, où nous guettions tes hommes revenir, depuis le Goulet, tous érigés en rangs d’oignons et grand uniforme, prêt à embrasser toute la ville. Comme ils étaient beaux et galants en retrouvant le plancher des vaches.

Merci

Merci pour ces enfants orphelins laissés derrière toi, nés d’une nuit d’escale, et que l’ont retrouvent dans tous les ports du monde. Les prostituées remercient tes porcs pour leurs pourboires généreux.
Merci pour ces familles détruites, pour ces gentilles filles à qui tes petits copains ont offert Sida, infections et maladies d’amour en guise de cadeau de voyage. Leurs carnets de rut sont aussi remplis que leurs carnets de santé.

Bravo, pour ces hectolitres de bières vomis sur les quais de tous les continents et toutes ces bars saccagés et ces bordels souillés de Dubrovnik à Valpareiso.

Merci, pour avoir rythmée nos années pendant tes missions, où nous adorions retrouver tes femmes de marins éplorées et accueillantes dans les bars et les boites de nuit de notre belle Cité du Ponant, toutes prêtes à se faire consoler. Nous les avons choyez tu sais, pendant que tu parcourrais les Océans. Nous avons même donné des enfants à tes matelots, pendant qu’ils découvraient la magie de la Thaïlande.

Merci, pour ces retours en fanfares, lorsque nous les voyons débarquer après de longs mois paisibles, pour envahir nos bars et nos boîtes de nuit, prêt à se vider encore une fois, sur nos filles et nos compagnes, sans vergogne, eux, qui le méritaient bien, ne serait-ce que pour le charme de l’uniforme et la reconnaissance du bas-ventre. Oh oui, ils méritaient bien leur repos de guerriers, ces fantassins fantasques et fantoches, fantôme d’un vaisseau au nom si VENERE.

Merci pour ces batailles de rue et ses rangées de dents qui volaient entre relents de patriotisme et pavillon torché.

Alors pour tout ça, et pour tout le reste :




MERCI LA JEANNE
 
 
>>Masquer les commentaires [16]
 
 
 
Commentaire n°16/16
 
 
Remonter Posté le 25/03/2014 par ΨAnDroKtoNe

 
smiley sg3agrires01g3ag.gif smiley sg3agg29g.gif smiley sg3bgg29g.gif smiley sg3bgg29g.gif smiley sg3bgg29g.gif
 
avatar

"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche

"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)

signbanAnDroKtoNe35250.png

 
 
Commentaire n°15/16
 
 
Remonter Posté le 25/03/2014 par +richardsmt990

 
Ce post sur la Jeanne d'Arc est hilarant ainsi que tous vos commentaires . Merci.
 
avatar

 
 
Commentaire n°14/16
 
 
Remonter Posté le 02/06/2010 par +dvb

 
C'est ce qu'on appelle une quiche lorraine smiley sg3agp.gif
 
avatar

Vincera chi si distinguera

http://dvb96.over-blog.com/

http://ter-aelis.newgoo.net/forum.htm

 
 
Commentaire n°13/16
 
 
Remonter Posté le 31/05/2010 par ΨAnDroKtoNe

 
Eh beh Marine, pour une Lorraine, tu devrais avoir honte smiley sg3agyeuxcielg3ag.gif


smiley sg3agp.gif etederire: smiley sg3agp.gif etederire: smiley sg3agp.gif etederire: smiley sg3agp.gif etederire: smiley sg3agp.gif etederire:
 
avatar

"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche

"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)

signbanAnDroKtoNe35250.png

 
 
Commentaire n°12/16
 
 
Remonter Posté le 30/05/2010 par Ωmarine

 
Sur le bûcher elle a dit "laissez moi des cendres" smiley sg3agsiffleg3ag.gif smiley sg3agrougisg3ag.gif

 
avatar

 
 
 
 
 
 

Retour Page principale Aide Accueil